Le bon style de course sur tapis roulant

La course à pied met en forme et apporte de l’endurance. Mais elle sollicite aussi les tendons et les articulations. Certes, un tapis de course Kettler est bien amorti, mais il existe quelques astuces supplémentaires pour éviter les mauvaises sollicitations, voire les surcharges, et pour conserver ton enthousiasme à long terme pour ton sport et ton équipement sportif. Avec la bonne technique, tu peux amener ton énergie sur le tapis de course de manière encore plus efficace et saine.

Mieux marcher avec les mains et les pieds

La règle la plus importante qui fera de toi un meilleur coureur : Ne pas courir sur le talon ! En effet, non seulement tu as besoin de beaucoup plus d’énergie pour te propulser à nouveau. De plus, le fait de poser le pied sur le talon peut mettre à rude épreuve ta musculature, tes articulations et ta colonne vertébrale. En effet, lorsque tu arrives sur l’arrière du pied, tu ne peux guère utiliser correctement les mécanismes d’amortissement naturels de ton corps, à savoir la tension du mollet et la voûte plantaire. C’est pourquoi il faut au contraire poser davantage le pied au milieu. Si tu utilises en même temps des chaussures plus légères sur le tapis de course Kettler – car l’appareil est déjà bien amorti à la base – l’entraînement sera encore un peu plus dynamique et décontracté.

La plupart des experts conseillent également de ne pas trop allonger ta foulée vers l’avant et d’opter plutôt pour des pas plus courts. Le pied doit se poser juste avant le centre de gravité du corps, la jambe doit être aussi droite que possible pour que le genou ne soit pas trop tendu et que le talon ne se pose pas trop en avant. En principe, tu ne devrais lever les genoux que dans la mesure du nécessaire. Tu économises ainsi de l’énergie et tu soulages en plus les tendons, les os et les articulations. 

Les bras peuvent également t’aider à courir en se balançant librement dans le sens de la course. Si tu les plies légèrement en faisant un poing relâché avec les mains, tu peux te balancer facilement. Les coudes forment un angle d’environ 90 degrés. Et ne les croise pas ! Sinon, tu gaspilles inutilement de l’énergie à ce stade.

Kettler Alpha Run 800 Energy Deck Dämpfung

Mieux courir avec une posture saine

En adoptant une posture de coureur ciblée, tu peux également améliorer ton entraînement de course tout en ménageant tes articulations et tes ligaments. Les épaules sont détendues et le regard est dirigé vers l’avant, ce qui soulage automatiquement la nuque, qui pourrait sinon se crisper.

Si, en plus, on pousse un peu les hanches vers l’avant, le dos s’étire presque tout seul. Cela évite de “s’asseoir” de manière néfaste et de surcharger les articulations des genoux. De plus, de cette manière, tu fais automatiquement de plus petits pas. Mais attention : n’en fais pas trop. Un dos creux pendant la course est à la longue tout aussi néfaste pour ton dos. Des étirements supplémentaires et peut-être même une gymnastique de renforcement renforcent encore l’ensemble de ton appareil locomoteur. L’étirement des parties sollicitées après l’entraînement est en effet tout aussi important qu’un échauffement prudent.

Kettler Alpha Run 800 richtiger Laufstil Haltung

Mouvement individuel

Il n’existe pas un seul style de course sur ton tapis de course Kettler. Il y a de nombreux chemins qui mènent au but et de nombreuses possibilités. En premier lieu, il y a toujours ton bien-être personnel. Car si l’on se concentre tout le temps sur la posture à 100 %, le bon déroulement du pied et la position optimale des hanches, on passe à côté du véritable objectif – le plaisir de faire du sport. Chacun court différemment, a sa propre motricité, sa propre longueur et fréquence de pas. Mais peut-être que les conseils mentionnés ci-dessus peuvent t’inspirer pour expérimenter l’une ou l’autre variante de mouvement. Un appareil locomoteur sain t’en remerciera. Et finalement, varier les plaisirs en courant, c’est déjà la moitié du plaisir.

This text has been machine translated.

Share post: